Chaud

Les Etats-Unis se retirent de l’accord de Paris sur le climat

C’est dans un courrier adressé à l’ONU que les Etats-Unis ont officialisé, ce lundi 4 novembre, leur sorti des Accords de Paris sur le climat, signés par Barack Obama en 2015.

Une promesse de campagne de Donald Trump

« L’heure est venue de quitter l’accord de Paris »

Malgré la dimension tragique pour l’environnement que peut avoir cette nouvelle, elle n’a malheureusement rien de surprenante. En effet, que ce soit durant la campagne présidentielle ou dès le début de son mandat, le président américain a toujours exprimé sa volonté de sortir de ces accords. J’ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris », avait-il déclaré le 1er juin 2017.

Une sortie effective dans un an

Cette décision, pourtant annoncée par Donald Trump en 2017, n’avait pas pu se concrétiser plus tôt. Une règle de l’ONU empêchait les Etats-Unis de la formaliser avant ce 4 novembre. Cette étape est la première d’un processus de retrait qui va durer un an afin de s’achever le 4 novembre 2020. A cette date, les Etats-Unis, déjà premier émetteur de gaz à effet de serre dans le monde, deviendront le seul pays au monde non-signataire de cet accord sur le climat et pourront ainsi s’affranchir des engagements.

Retrouvez les autres actualités et initiatives positives ici : #Froid.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :