Chaud

Sécheresse : une centaine d’éléphants morts au Botswana

Au cours des deux derniers mois, une centaine d'éléphants sont morts des conséquences de la sécheresse au Botswana.

Depuis plusieurs saisons, le Botswana, et plus largement la pointe sud de l’Afrique est touché par de fortes sécheresses, aggravées par le réchauffement climatique. Conséquence directe : une centaine d’éléphants en sont morts au Botswana, et pas moins de cinquante-cinq chez leurs voisins du Zimbabwe.

Au cours de ces deux derniers mois, une centaine de pachydermes sont morts des conséquences de la sécheresse dans le parc national de Chobe, le plus grand du Botswana.

Le Botswana se situe dans le sud de l’Afrique, dans une région où la sécheresse est très rude.

Deux causes de mortalité liées au réchauffement climatique

Selon le gouvernement, une partie des éléphants sont morts du manque de nourriture. L’autre de la maladie du charbon (anthrax), en ingérant de la terre. « À cause de la sécheresse actuelle, les éléphants ingèrent de la terre lorsqu’ils broutent et sont ainsi exposés à la bactérie de l’anthrax », a expliqué le ministère.

Comme toute la pointe sud de l’Afrique, le Botswana est victime d’épisodes récurrents de sécheresse, ce qui met en danger la sécurité alimentaire de la population et de la faune.

elephants
©Jonathan Folk

Le Botswana a besoin de pluie

« Ils n’ont pas assez de nourriture et d’eau à cause de la sécheresse », explique Tinashe Farawo, porte-parole de l’agence de protection de la faune sauvage. Avant de poursuivre, « la plus grave menace qui pèse sur nos éléphants est la disparition de leur environnement. La situation est terrible, nous avons désespérément besoin de pluie ».

Cet appel d’urgence de Tinashe Farawo et des associations n’est pas à prendre à la légère. La situation dans le sud de l’Afrique est alarmante depuis plusieurs années, mais le réchauffement climatique pourrait accélérer le drame qui est en court.

Retrouvez les autres actualités négatives ici : #Chaud

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :