Chaud

Le Qatar installe la climatisation dans ses rues

Au Qatar, 60% de la consommation d'électricité est dédiée à la climatisation, ce qui fait du Royaume le plus grand émetteur de gaz à effet de serre par habitant au monde.

Les températures estivales peuvent dépasser les 45 degrés dans ce royaume du Moyen-Orient. Pour faire face à ces températures extrêmes, le Qatar, un des pays les plus chauds et plus riches au monde a décidé d’installer des climatiseurs… en pleine rue.

Dans les marchés, le long des trottoirs, dans les espaces commerciaux en plein air…

Hôte de la prochaine coupe de monde de football en 2022, le Qatar n’en est pas à son premier égarement environnemental. En effet, il avait déjà annoncé la climatisation de ses stades mais le Royaume ne compte s’arrêter là. Pour faire face à des températures de plus en plus élevées, liées au réchauffement climatique, la monarchie a décider d’étendre plus largement ces dispositifs à de nombreux espaces extérieurs destinés à accueillir du public.

Un cercle vicieux et une aberration écologique

La climatisation étant génératrice d’émissions carbones, elle est elle-même responsable d’une partie du réchauffement climatique. Diffuser de l’air climatisé jour et nuit ne fera que le renforcer le désastre écologique. Une situation qui ne semble pas inquiéter les dirigeants qataris, prêt à investir des sommes colossales dans ces dispositifs.

Avec 60% de sa consommation d’électricité dédiée à la climatisation, le Qatar est le plus grand émetteur de gaz à effet de serre par habitant au monde. Cette consommation devrait presque doubler d’ici 2030 (par rapport à 2016), selon de nombreux scientifiques.

Retrouvez les autres actualités négatives : #Chaud.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :